Lecteur vinyle

Lecteur vinyle : Les meilleurs avec avis clients dans ce comparatif

Après plusieurs heures de recherche et de comparaison de plus de 50 modèles, nous avons établi notre sélection des 5 meilleurs tourne-disques vinyle du moment.

Notre favori est l’Audio-Technica AT-LP60, qui allie une bonne qualité sonore à une utilisation ergonomique.

Lecteur vinyle : Promos et comparatifs des meilleurs prix


Nous aimons particulièrement son bras de lecture autonome, ainsi que sa fluidité et sa facilité de transport. Vous pouvez même numériser vos disques vinyles.

Pourquoi devriez-vous nous faire confiance ?

L’équipe éditoriale de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer les produits, pour choisir ceux qui offrent le meilleur rapport qualité-prix.

Nous n’avons pas d’articles sponsorisés. Nous recevons parfois des commissions lorsque vous achetez un produit de nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail. Et bien sûr, nous sommes totalement impartiaux.

Comment avons-nous fait la sélection ?

Depuis quelques années, le marché du disque et du vinyle connaît une seconde jeunesse avec des modèles qui ont su se réinventer. Aujourd’hui, l’offre est si large qu’il est parfois difficile de choisir la bonne.

Pour les novices ou les indécis, voici quelques critères pour vous aider à choisir votre futur tourne-disque :

Manuelle ou automatique : si vous recherchez une expérience de base, les modèles automatiques déplaceront leur bras et placeront l’aiguille sur le disque en appuyant sur un bouton. Dans ce cas, une fois la musique terminée, le bras de lecture reprend sa place de lui-même sans que vous ayez à intervenir. Cependant, beaucoup de gens pensent que le fait de placer soigneusement le bras sur le disque fait partie intégrante de l’expérience du vinyle.
Le préamplificateur : le son produit par une platine tourne-disque est généralement faible, il doit donc être amplifié avant d’être envoyé vers un haut-parleur. De nombreux modèles en ont déjà un. Sinon, vous devrez peut-être investir dans un préamplificateur externe, mais sachez qu’il peut créer une distorsion.
Connectivité : la plupart des lecteur vinyle utilisent des câbles RCA pour connecter les haut-parleurs. Avec une prise, vous pouvez connecter votre smartphone ou votre casque. Certains modèles ont un port USB pour que vous puissiez convertir votre vinyle.
Conversion numérique : Le processus est long et ne vaut vraiment la peine que si vous avez une grande variété d’enregistrements ou de chansons que vous voulez convertir au format numérique. En outre, la plupart des nouveaux documents comportent un code de téléchargement qui rend la conversion numérique obsolète.
La fluidité : le tourne-disque a des vitesses différentes. Les plus courantes sont les 33 ou 45 tours, mais certains modèles atteignent jusqu’à 78 tours.
La construction : à ce stade, vous devez prêter une attention particulière à l’ergonomie du bras de lecture, à la conception de l’appareil qui doit être en accord avec sa décoration (je suppose que vous le voulez ainsi), et aussi à son poids et à sa hauteur si vous voulez le transporter, ainsi qu’aux matériaux dont il est fait. Ces derniers sont ceux qui influencent le plus la qualité du son, puisqu’ils essaient d’obtenir une bonne stabilité et d’éviter à la fois les résonances et les vibrations.

Lecteur vinyle Crosley Cruiser : le meilleur rapport qualité-prix

Si vous êtes un amateur de disques vinyles, mais que vous ne voulez pas trop dépenser, cet appareil est très intéressant. Ce tourne-disque est conçu pour être facile à transporter.

Il a été fabriqué sous la forme d’un étui, avec une poignée de transport, et recouvert de bois et de faux cuir, pour lui donner une touche d’élégance. Sachez qu’il existe différentes versions et couleurs, il peut même être un complément à vos voyages !

Sur le devant du boîtier se trouvent deux haut-parleurs stéréo dont la qualité sonore est quelque peu médiocre. Il vaut donc mieux investir dans des haut-parleurs externes qui offrent une meilleure reproduction. Il y a également une prise audio RCA à l’arrière qui vous permet de brancher le haut-parleur de votre choix.

Toutefois, si vous le souhaitez, une prise est disponible pour le branchement de vos écouteurs ou de vos casques d’écoute. Cependant, vous pouvez également connecter un smartphone, une tablette ou un lecteur MP3.

Après la lecture, le bras revient automatiquement à sa position, vous n’avez donc pas besoin de vous lever pour arrêter l’appareil. Quant au régulateur de vitesse, une simple pression sur un bouton suffit pour le régler. La mise en marche et l’arrêt de l’appareil, ainsi que le volume, sont gérés par un autre bouton.

Ce tourne-disque est compatible avec des vitesses de 33, 45 et 78 tours. Un adaptateur permettant de passer de l’un à l’autre est également inclus dans l’achat.

Malgré les haut-parleurs (qui peuvent être améliorés), le Crosley Cruiser convient à ceux qui recherchent la compatibilité avec différents formats de vinyle, ainsi qu’à ceux qui préfèrent la portabilité à la qualité du son.

Lecteur vinyle Audio-Technica AT-LP60 : le meilleur du milieu de gamme

Audio-Technica est une marque japonaise qui s’est fait une place dans le monde du matériel de sonorisation (casques, tourne-disques, microphones, etc.).

L’Audio-Technica AT-LP60 a des dimensions (36 x 9,75 x 35,6 cm) qui lui permettent d’être installée partout. De plus, grâce à son poids (seulement 3 kg), vous pouvez l’emmener où vous voulez (ces soirées de musique et de bière entre amis…).

Quant au design, il n’est évidemment pas le plus joli, puisqu’il comprend un plateau professionnel en aluminium et une double cellule stéréo avec diamant remplaçable. Quant à la housse, elle peut être retirée, ce qui favorise son ergonomie.

La qualité sonore des haut-parleurs est bonne, bien que le son soit trop marqué dans les aigus. Le préamplificateur stéréo donne accès à deux modes alternatifs (ligne/phono) et permet de connecter le tourne-disque à la plupart des systèmes de haut-parleurs stéréo.

En termes de connectivité, il est équipé d’un câble USB qui vous permet de le connecter à votre ordinateur (PC ou Mac), et il vous permet également de brancher vos écouteurs. Cet appareil est livré avec le logiciel gratuit Audacity, compatible avec PC et Mac, qui convertit vos disques vinyles en MP3, WAV et de nombreux autres formats numériques. Et tout cela en conservant une bonne qualité sonore.

La méthode de lecture est très bien pensée, car lorsque la chanson s’arrête, le bras de lecture revient à sa position initiale sans nécessiter d’action de votre part. Un autre fait intéressant est sa vitesse de fluctuation, inférieure à 0,25 %, qui garantit une reproduction fidèle du son.

Ce lecteur de vinyle USB est entièrement automatique. Il possède deux vitesses de lecture, pour 33 et 45 tours. Vous pouvez donc lire les albums et les singles sans aucun problème.

En fin de compte, l’Audio-Technica AT-LP60 est d’un prix raisonnable et permet une bonne numérisation du vinyle. Au-delà de ces avantages, il offre une qualité sonore convaincante et douce et se transporte facilement grâce à son format léger et compact.

Lecteur vinyle Audio-Technica AT-LP120XUSB : l’alternative de milieu de gamme

L’Audio-Technica AT-LP120-USB est un modèle plus récent que l’AT-LP60, bien qu’ils aient été conçus dans la même lignée. La petite différence de prix s’explique par le fait qu’elle offre plus de modernité en matière de numérisation et de conversion. Mais bon, c’est quelque chose qui n’est pas justifié à première vue.

De notre point de vue, il présente un design de réalisation, car il combine à la perfection sobriété et élégance, dans des tons de gris et d’argent. Ce plateau tournant est en aluminium. Quant au bras, il a de magnifiques finitions, et est réglable. Le tourne-disque est protégé par un couvercle en plastique qui empêche la poussière de pénétrer à l’intérieur de l’appareil.

Ses dimensions sont de 54,4 x 41,9 x 20,1 cm et il pèse 10,7 kg. Bien qu’il ne soit pas aussi transportable à ce poids, il gagne au moins en stabilité.

Le son est fidèle et comparable à celui de l’At-LP60. Il n’y a pas trop de vibrations, mais le moteur produit un peu de bruit lorsque le volume de la chanson est faible.

Vous pouvez également convertir et sauvegarder vos chansons au format numérique (MP3, WMA, Flac…) via USB. Comme l’AT-LP60, le logiciel Audacity vous accompagne et vous guide tout au long de ce processus.

Lorsque vous utilisez l’appareil, vous pouvez avancer ou revenir manuellement à la même piste musicale. Cela peut se faire en faisant simplement passer le disque, comme un DJ. Cependant, la musique ne s’arrête pas automatiquement et vous devrez remettre votre bras en place.

Notez qu’il supporte des vitesses de 33 et 45 tours, et même de 78.

En bref, cet appareil au design élégant offre un son assez fidèle et compatible en termes de vitesse de lecture. Il est recommandé aux DJ.

Comparatif des meilleurs lecteur vinyle vintage

Comparatif des meilleurs lecteur vinyle bluetooth

Comparatif des meilleurs ampli lecteur vinyl

Promo 10%N° 1 RT100 Platine

Comparatif des meilleurs lecteur vinyle laser

Comparatif des meilleurs lecteur vinyle avec enceinte

Comment savoir laquelle des meilleurs lecteur vinyle choisir ?

Pour écouter un bon vinyle, nous avons besoin d’une bonne platine. Plus précisément, une bonne aiguille de ramassage. Les sillons imperceptibles où la musique est encodée s’érodent à une vitesse plus élevée en raison du poids et de la pression de l’aiguille, de l’ondulation de la base ou de la puissance du moteur, sont d’une qualité inférieure à ce qui est requis. En fait, une tête d’aiguille mal construite est également responsable d’un son moins défini et plus fort. Une platine qui n’amortit pas correctement les fluctuations de la base sur laquelle elle repose peut provoquer un “mordant” du vinyle et une perte de son. Il s’agit d’un ensemble de pièces mécaniques qui, comme une horloge, doivent danser sur un rythme, où la précision et la stabilité sont les éléments clés. Examinons les types de plateaux tournants sur le marché. Mais d’abord, un peu d’histoire.

Histoire

Le tourne-disque est apparu pour la première fois en 1925. C’est à cette époque qu’apparaissent également les premiers amplificateurs à tubes et que naît le “pick-up” ou bras de lecture.

Les tourne-disques ont été conçus pour lire les disques en vinyle (et en acétate), électriquement plutôt que mécaniquement. La reproduction électrique des disques présente de nombreux avantages. Vous pouvez contrôler le volume de la lecture. Le tourne-disque est équipé d’un moteur électrique. Ainsi, la ou les lecteur vinyle tournent à une vitesse constante de 78, 45 ou 33 tours/minute, ce qui permet d’obtenir une meilleure fidélité sonore.

La diminution du poids du bras a également entraîné une moindre usure du disque due, entre autres, au poids du bras.
Par la suite, des lecteur vinyle plus sophistiquées sont apparues, les semi-automatiques. Ceux-ci, une fois le dossier terminé, ont pu remettre le bras de lecture automatiquement à sa place. En outre, ils couperaient ensuite le moteur et l’alimentation de l’appareil. Les automates ont pu déplacer le bras tout seuls pour jouer le disque. Ainsi, si vous mettez plusieurs disques à la fois, vous pouvez en lire plusieurs (une seule face), et terminer automatiquement la lecture de tous les disques. Faisons plus ample connaissance avec le tourne-disque.

Quelles sont les pièces qui ont les meilleurs plateaux tournants ?

Phonochasis

La phonochase est l’ensemble formé par la platine, la capsule et le bras de lecture. Ces pièces constituent le squelette de tout plateau tournant. Il fait également la conjugaison parfaite de ces éléments. Pour que la capsule ne recueille que les informations du disque vinyle et qu’elle ne soit pas victime des vibrations parasites à la fois à l’intérieur et du phonochassis lui-même, du moteur ou des sons extérieurs tels que ceux des haut-parleurs et/ou des vibrations d’une machine quelconque, le phonochassis doit être doté d’un système de suspension aussi adapté que possible. Une autre partie importante de la phonochase est une couverture en plastique qui empêche la poussière de pénétrer dans le disque et de provoquer de fausses lectures dans la capsule de lecture.

La phonochase, selon le système de lecture de disque, peut être divisée en : semi-automatique, automatique et manuelle.
Lever et déposer des tourne-disques : certains ont un mécanisme qui permet de sélectionner une chanson avec plus de précision. On appuie sur un bouton pour lever le bras. L’utilisateur le déplace où qu’il tombe. Et lorsqu’il appuie sur un certain bouton, le bras tombe à l’endroit exact.

Semi-automatique : il dispose d’un système qui, lorsque le dossier est terminé, fait lever le bras. Puis il revient à sa place et coupe le courant du moteur. Cela fait cesser le fonctionnement du tourne-disque. Il est ainsi plus confortable pour l’utilisateur de pouvoir stocker le disque, et de ne pas courir le risque de le rayer ou de casser l’aiguille.

Automatique : il possède un système complexe qui le rend capable de jouer plusieurs disques (une seule face). Ou encore changer le disque, et démarrer ou terminer automatiquement la reproduction d’un disque. On le trouvait dans les radiolas (meubles équipés de tourne-disques et de radio). Et aussi dans les systèmes de sonorisation stéréo trois en un (tourne-disque, radio et magnétophone).

Le tourne-disque manuel : c’est le plus courant par défaut. Lorsque l’utilisateur doit prendre soin d’éteindre ou de rallumer le moteur. Il doit mettre son bras sur le disque pour le faire jouer, ou l’enlever pour finir de le jouer. Les systèmes semi-automatiques et manuels sont les plus utilisés de nos jours.

Suspension

La suspension sert à amortir et à empêcher les vibrations parasites d’atteindre la capsule, d’être amplifiées et entendues. Pour réduire ou éliminer ces vibrations, la méthode la plus courante et la plus recommandée est de placer le phonographe sur un support. Elle doit être aussi lourde que possible, par exemple un cadre métallique épais. En outre, il faut y mettre des suspensions pour amortir les vibrations.

Une solution consiste à placer des blocs de caoutchouc en suspension. Dans cette méthode de suspension, le bras, la plate-forme et la plaque sont fixés à la base en bois, de sorte que la seule suspension se trouve dans les jambes.

Plateau tournant

La platine est l’endroit où le disque tourne pour être lu, généralement d’environ 12 pouces ou plus. Cependant, le rotor n’est pas la seule partie de la platine, car il comprend également le moteur qui fournit la puissance au rotor. La vitesse à laquelle le moteur fait tourner le rotor doit être ajustée pour permettre une friction précise de l’aiguille avec la rainure du disque. Si cette vitesse ne correspond pas, le son ne sera pas correctement reproduit.

Certaines des nouvelles lecteur vinyle comportent des rangées de points sur le bord de la platine, autant que les différentes vitesses auxquelles la platine peut tourner. Une lumière stroboscopique se trouve à côté de la platine. Lorsque la platine tourne, une des rangées de points doit donner l’impression que la rangée est immobile ou qu’elle tourne très lentement. Si cela se produit, cela signifie que le pédalier tourne fidèlement à la vitesse indiquée, en fonction de la vitesse 16, 45, 33 ou 78 tours/minute, selon la rangée et son nombre de points. Ce système est utilisé pour savoir si le système d’entraînement de la platine tourne-disque fonctionne correctement, il est basé sur le phénomène du stroboscope.

Il existe quelques petites lecteur vinyle (uniquement pour jouer en simple) qui ont une plus petite platine, généralement avec les vitesses de 33 et 45 tours/minute, et parfois avec le plus grand axe. Dans le cas où la platine est destinée à des disques de 12 pouces, la platine aura un axe de taille normale. Il existe des adaptateurs sur le marché pour pouvoir utiliser un plateau tournant avec un grand plateau et un petit trou et l’adapter au grand arbre des disques de 45 tours.