Casque Marshall

Casque Marshall : Les meilleurs avec avis clients dans ce comparatif

Les casques Marshall sont uniques. Depuis que Marshall a décidé d’entrer sur le marché de l’audio portable, nous les avons généralement appréciés. D’abord les rockers, qui ont vu la possibilité d’apporter à leur casque la qualité sonore qui a fait la renommée de cette marque d’amplificateurs. Ensuite, parce qu’ils ont pu réellement transposer leur esthétique et leur fabrication à des appareils complètement différents et ainsi conserver leur label de qualité à tous égards.

Casque Marshall : Promos et comparatifs des meilleurs prix


C’est pourquoi nous avons décidé de faire une sélection des cinq meilleurs casque Marshall que Marshall a à offrir en cette année 2020.

Casque Marshall Marshall Mid A.N.C

Design et qualité :

Le Marshall MID A.N.C. a ce que l’on peut attendre d’un casque d’écoute portant ce nom : le style. Ce sont les casque Marshall les plus chers de la marque et, comme on peut s’y attendre, cela se voit à leur excellente qualité de fabrication. La texture et la qualité des matériaux reflètent fidèlement les amplificateurs qui ont fait la gloire de Marshall au XXe siècle. Ils comportent un bandeau en peluche enveloppé de microfibres souples, tandis que le logo de la société conserve sa construction classique en laiton avec des accents métalliques anodisés noirs.

Il y a un bouton multidirectionnel en or qui permet de contrôler facilement les fonctions de musique et de téléphone. Il est de conception “pliable”, ce qui signifie que les oreillettes sont fixées au milieu pour faciliter le transport de l’appareil. Le Mid A.N.C. est équipé de charnières noires à revêtement 3D qui tournent librement pour s’adapter ergonomiquement à votre tête. Vous pouvez également transporter ces casques dans la mallette de voyage qui accompagne l’appareil.

Son :

Le Marshall MID A.N.C. est une jolie paire de casques fermés et adaptés aux oreilles. Ils ont une basse bien équilibrée et cohérente, ce qui favorise les genres musicaux tels que le drum & bass, le rap, le dub/drum step et autres. Leurs milieux sont plats et équilibrés, ce qui assure un bon soutien aux instruments et aux voix. Malheureusement, les aigus sont notoirement plus brillants que d’habitude et il y a des chansons qui pourraient être entendues comme étant excessivement hautes et pénétrantes. Bien que, étant donné que les casque Marshall sont fermés, la scène sonore n’est pas l’une des meilleures. En général, le son donne de bons résultats dans la plupart des genres musicaux, les podcasts et les livres audio.

La principale caractéristique de ces casque Marshall, qui donne son nom au Marshall Mid A.N.C., est l’annulation du bruit. Cependant, nous avons l’impression que le résultat n’est pas l’un des meilleurs. La réduction des basses est insuffisante, et vous le remarquerez lorsque vous verrez que les sons comme ceux d’un bus ou d’un moteur d’avion ne sont pas complètement repoussés. Dans les médias, la question s’améliore, ce qui permet de bloquer les conversations qui se déroulent autour de vous dans des environnements très fréquentés. La performance en termes de fuite sonore est assez bonne : dans la plupart des cas, votre entourage ne saura pas ce que vous écoutez.

Le microphone intégré du casque Marshall MID A.N.C. n’est pas très bon. Dans un environnement calme, il captera la plupart de vos propos et les transmettra fidèlement à l’autre partie. Cependant, il montre un manque de détails et un son quelque peu étouffé. Dans les environnements plus bruyants, comme une rue animée ou le métro, ces casque Marshall auront du mal à séparer votre voix des bruits qui vous entourent. Le microphone est assez bon pour répondre à des appels occasionnels, mais il n’est pas le meilleur choix pour les appels importants, les longues conversations ou les jeux.

Connectivité :

Les casques Marshall MID A.N.C. fonctionnent avec Bluetooth 4.0 et peuvent également être utilisés avec un câble. Le câble qui sort de l’usine est équipé d’un microphone et est compatible avec les consoles telles que Xbox et PS4. Ils disposent d’un large éventail de fonctionnalités sans fil, même lorsque des murs et d’autres obstacles se dressent sur leur chemin. Dans un bureau ouvert, vous pouvez facilement vous déplacer dans différents espaces sans perdre la connectivité. Malheureusement, et comme c’est souvent le cas avec les casques Bluetooth, ils ont une petite latence qui est perceptible lors du visionnage de vidéos, même en utilisant le codec aptX. Les utilisateurs plus avertis remarqueront le retard de synchronisation lorsqu’ils regarderont des films ou joueront à des jeux.

Batterie :

La batterie du Marshall MID A.N.C. a une bonne autonomie qui peut durer une journée entière, surtout si l’annulation active du bruit est désactivée. Gardez à l’esprit qu’ils ne s’éteignent pas automatiquement lorsqu’ils sont inactifs et qu’ils sont un peu lents à se recharger, alors veillez à les éteindre manuellement pour éviter les surprises. Ils ne comprennent pas non plus d’application permettant de prendre en charge des options de configuration spéciales, telles que l’égalisation ou l’économie de batterie, ce qui est un peu décevant et nuit à l’évaluation globale de cet appareil.

Conclusion :

L’esthétique des casques Marshall est une vertu récurrente et la marque de fabrique de presque tous leurs casque Marshall et haut-parleurs. Le Marshall MID A.N.C. ne fait pas exception et, en plus d’être magnifique, il possède un son qui est sans aucun doute parmi les meilleurs haut de gamme disponibles sur le marché. Ils constituent un excellent choix pour les voyages, bien que leur faible annulation active du bruit puisse vous amener à vous demander s’ils valent la peine d’être achetés en plus par rapport aux modèles Marshall MID ordinaires ou autres modèles A.N.C.

Il convient également de noter qu’ils sont extrêmement légers, avec une portabilité décente pour leur genre et une conception qui les rend confortables, avec des commandes faciles à utiliser et assez intuitives, ainsi qu’une très bonne autonomie. Malgré cela, il est nécessaire de souligner qu’ils sont assez chers pour ce qu’ils offrent, surtout si l’on considère qu’ils ne sont pas personnalisables comme certains des autres casques sans fil et antibruit de leur gamme de prix.

Casque Marshall Major III Bluetooth

Design et qualité :

L’oreillette Bluetooth Marshall Major III ne semble pas très différente à première vue de ses prédécesseurs. Ils sont dotés d’oreillettes carrées similaires aux deux premières versions, avec le logo Marshall blanc emblématique qui rend leurs casque Marshall inimitables. Cependant, il y a des changements par rapport à l’esthétique générale : les coussinets d’oreille ont une finition en cuir synthétique texturé. Elle est plus belle et plus agréable à l’œil que la housse en vinyle du modèle précédent.

Marshall a également donné au bouton de commande plaqué or de la tasse gauche la possibilité d’allumer et d’éteindre les casque Marshall. Auparavant, il était commandé par un bouton séparé, mais ce changement a probablement été apporté pour lui donner un aspect plus propre, ce qui est d’ailleurs tout à fait satisfaisant. Ce bouton peut également sauter des pistes, régler le volume et répondre ou rejeter des appels. En revanche, il n’y a qu’un seul port de charge MicroUSB et une connexion 3,5 mm, soit pour vous connecter en mode passif, soit pour connecter vos amis afin qu’ils puissent écouter la même musique.

Dans l’ensemble, nous apprécions la qualité de la construction du Major III. Ces casque Marshall peuvent facilement survivre à l’insertion et au retrait constants de sacs sans étui, grâce à leurs matériaux résistants et à leur finition impeccable. Ceci est particulièrement utile étant donné que Marshall ne propose pas d’étui avec l’achat ou comme accessoire supplémentaire.

Dans certains cas, les casques peuvent sembler un peu tendus, bien qu’à l’usage, cette tension se relâche progressivement. À notre avis, cet ajustement est nécessaire et utile, car il permet d’isoler les sons extérieurs et de les maintenir en place malgré les mouvements brusques. Ils n’ont pas d’annulation active du bruit, pour laquelle vous devrez dépenser un peu plus d’argent sur les modèles haut de gamme.

Son :

Le Marshall Major III Bluetooth offre un son magnifiquement équilibré. Nous avons fait quelques essais avec du vieux rock et nous avons pu clairement sentir chaque battement de la batterie, les cordes de la guitare et les différentes émotions des chanteurs et des chanteuses. Cela fonctionne à la fois dans les styles rock plus doux et quasi-métal où la performance est toujours superlative, avec un son détaillé sans que les fréquences ne se heurtent.

Ne croyez pas que ces casque Marshall ne fonctionnent qu’au rythme du rock comme l’indique l’histoire de la marque. Ils peuvent se produire à un niveau élevé dans la plupart des genres musicaux avec des résultats très satisfaisants. La partie négative est une certaine faiblesse que l’on pourrait remarquer dans la basse, qui est plus évidente dans des styles comme la drum & bass, le rap ou le trap, pour n’en citer que quelques-uns.

Un autre aspect à critiquer est l’isolation sonore passive, qui est l’un des aspects qui n’attire généralement pas l’attention dans les casques d’écoute fermés. Nous les mettons à l’épreuve dans un environnement de bureau et la vérité est qu’il est possible d’entendre certaines des conversations autour de vous. C’est un aspect à considérer si vous envisagez de faire de ces casque Marshall vos collègues dans votre routine de bureau.

Connectivité :

Vous serez heureux de ne pas avoir à subir les ruptures de connectivité qui sont si fréquentes avec de nombreux casques d’écoute Bluetooth. Vous pourrez écouter votre musique pendant des heures en vous promenant dans différents espaces sans aucun problème.

Le Bluetooth aptX vous offre une grande qualité audio et la liberté de vous déplacer d’environ 10 mètres sans aucun problème. De plus, le célèbre bouton doré de Marshall rend les choses assez faciles lorsqu’il s’agit de répondre au téléphone, si nécessaire, et d’actionner toutes les commandes.

Batterie :

Marshall affirme que Major III peut continuer à tourner à plein régime pendant plus de 30 heures. Nous l’avons testé sur un trajet de 10 heures et nous n’avons pas vu moins de 80% sur l’indicateur de batterie, donc cette affirmation semble vraie. Vous pouvez utiliser le câble inclus si vous êtes à court de frais. Il est possible d’utiliser l’entrée 3,5 mm pour partager de la musique avec quelqu’un d’autre.

30 heures de lecture consécutives assurent pratiquement quatre journées de huit heures sans avoir à recharger. Il faut le souligner, car la batterie est sans aucun doute la meilleure que le Major III ait à offrir dans son ensemble.

Conclusion :

Dans cette troisième version, Marshall a réussi à faire passer son major au niveau supérieur. Ils sont encore plus beaux que les précédents, ils ont une construction qui rend les casque Marshall à la fois durables et légers, et ils permettent d’obtenir un son qui n’est pas seulement beau dans le rock mais dans tous les genres musicaux.

Il est fréquent que les appareils Marshall présentent un aspect “old school”, avec une certaine rusticité qui se traduit par l’absence de certaines caractéristiques particulières, telles que les applications de support ou l’annulation active du bruit. Cependant, leurs vertus sont nombreuses, et dans ce modèle, elles ont été couronnées par une batterie qui a une durée vraiment superlative, la meilleure que l’on puisse trouver dans les casques sans fil.

Casque Marshall Minor II Bluetooth

Design et qualité :

Bien que cela semble répétitif, nous devrions mentionner à nouveau la qualité du logo Marshall, même sur un casque intra-auriculaire comme le Minor II Bluetooth. Ils ont également le design typique marqué par la couleur noire et les détails en bronze, et encore le bouton multifonctionnel doré qui, en plus d’être joli, fait bien son travail.

Peut-être qu’en de rares occasions, un design excessivement accrocheur comme celui-ci nous plaira, mais la tradition esthétique de Marshall permet de tels goûts. D’autre part, les logos métalliques dorés ont une fonction pratique, puisqu’ils sont magnétiques et restent ensemble autour de votre cou lorsque vous ne les portez pas. Un détail que nous avons trouvé magnifique est que la musique s’arrête automatiquement lorsque les casque Marshall sont physiquement assemblés.

Lorsque les casque Marshall sont attachés au cou, ils sont un peu étroits à l’arrière du cou, même s’ils ont un câble réglable. En outre, les manchons, dont la taille varie en fonction de l’oreille, sont en plastique dur, ce qui peut causer une certaine gêne après quelques heures d’utilisation.

Les boîtiers Bluetooth Minor II sont suffisamment solides pour être utilisés en position assise. Cependant, à pied et dans des lieux très fréquentés comme les transports publics, ils doivent être repositionnés fréquemment. La taille n’aide pas beaucoup, car ils sont un peu plus grands que leurs concurrents en raison des pilotes de 14,2 mm qui sont inclus.

Son :

L’avantage de l’oreillette Bluetooth Minor II avec des conducteurs de 14,2 mm est qu’elle sonne nettement mieux que d’autres oreillers similaires, et la différence est notable. L’inconvénient est qu’en raison des matériaux plastiques utilisés pour leur fabrication, l’isolation acoustique est pratiquement inexistante. Dans des endroits comme un train, vous entendrez tout ce qui se passe autour de vous et cela aura une incidence directe sur la façon dont vous écoutez les basses fréquences.

L’accent est légèrement mis sur les basses, de sorte que les basses dans des styles comme la house parviendront à être belles, sans toutefois trop ressortir. L’équilibre est maintenu à un bon niveau avec le bas milieu, sans que l’un ne soit dépassé par l’autre. Les aigus sont assez beaux et on peut entendre clairement des instruments comme les tambourins et les tambours. Si le contact des doigts sur les cordes de la guitare n’est pas quelque chose que l’on entend dans les moindres détails, c’est un résultat plus qu’exceptionnel pour un casque de ce type.

Bref, un son d’intérieur formidable qui se perd dans les environnements bruyants.

Connectivité :

Les casque Marshall Marshall Minor II apportent le meilleur de la technologie actuellement disponible. Ils sont équipés de Bluetooth 5.0 et sont compatibles avec aptX. Comme nous savons que de nombreux appareils sont livrés avec l’aptX Adaptive, nous supposons que l’aptX tel que nous le connaissons deviendra progressivement obsolète. Cela dit, l’aptX reste une norme plus qu’acceptable, parfaite, par exemple, pour l’écoute de musique dans les services de streaming.

Le lien semble fort et solide. Nous n’avons pas eu, lors de nos tests, de problèmes de coupures inattendues ou de bégaiements dans le son en restant à moins de 10 mètres de l’appareil source. En ce qui concerne les contrôles, le bouton caractéristique de Marshall qui génère toujours une résistance au début, finit par nous charmer par sa capacité à tout faire de façon apparemment rustique, mais finalement pratique.

Pour vous guider, vous pouvez monter et descendre le volume, vous déplacer à gauche ou à droite pour passer d’une piste à l’autre, et appuyer sur le bouton pour activer la lecture/pause ou répondre/terminer les appels. Une double pression rapide permet d’activer l’assistance vocale. Le seul problème avec le bouton est que pour la fonction marche/arrêt, il faut l’enfoncer parfaitement. Tout angle que vous prenez par hasard, vous finirez par déplacer le volume ou la piste. C’est un problème mineur, mais il peut être gênant si votre pouls n’est pas l’un des meilleurs.

Batterie :

On remarque que le module de contrôle du Bluetooth du Marshall Minor II est plus grand que la normale. Cette taille encombrante, qui rappelle le premier casque sans fil du marché, est destinée à vous offrir une batterie qui durera 12 heures en continu. Lors de nos tests, nous avons approché les 11 heures, mais il est entendu que certains facteurs de volume influencent ce chiffre.

Un aspect remarquable à souligner est que le système de recharge est super rapide. Vous aurez deux heures de lecture toutes les vingt minutes de charge de la batterie, un détail qui ne passe pas inaperçu et qui est une vertu du Bluetooth Minor II que vous apprécierez constamment. Malheureusement, ils n’ont pas de connecteur USB de type C, vous devrez donc vous connecter via les micro-USB classiques.

Conclusion :

L’oreillette Bluetooth Marshall Minor II possède de nombreuses caractéristiques qui en font l’une des meilleures de sa catégorie. Ils se seraient approchés de la perfection si le design plastique mentionné ci-dessus n’avait pas un peu gâché l’expérience du port, surtout sur de longues périodes. Ils ont un très bon son et une durée de vie incroyablement longue, mais ils présentent également des problèmes d’isolation phonique que vous devez prendre en compte avant de prendre la décision de les acheter.

Vous ne trouverez pas facilement une paire d’casque Marshall intra-auriculaires dotés d’une batterie comme le Marshall Minor II Bluetooth, mais il existe peut-être un modèle qui présente une relation plus cohérente entre cet aspect et le nombre d’heures pendant lesquelles vous pouvez les utiliser sans gêne.

Comparatif des meilleurs casque marshall bluetooth

Comparatif des meilleurs casque marshall major 2

Comparatif des meilleurs casque marshall major 3

Comparatif des meilleurs casque audio marshall

Comparatif des meilleurs casque marshall monitor

Conclusion :

Le Marshall est un casque fidèle à la réputation d’amplification de ses grands-parents : il est beau et sonne bien. En matière de son, ils suivent également la tradition et, s’ils sont compatibles avec tous les genres musicaux, ils font ressortir le meilleur du rock ou du folk, où les fréquences moyennes prévalent.

La batterie des modèles sans fil est un autre point fort, étant l’une des meilleures que l’on puisse trouver sur le marché. Outre le manque d’applications et d’options de configuration, certains détails de fabrication et de convivialité sont les plus courants. Mais dans l’ensemble, les casques Marshall ont gagné une place légitime dans l’excellence, et ont placé la marque parmi les meilleurs que l’on puisse trouver dans les casques sur le marché. Entièrement recommandé.